7 résultat(s) en 7 ms

  • Maladie de Steinert
    Maladie de Steinert
    61485
    Cellules musculaire de patient atteint de dystrophie myotonique. L’ADN nucléaire en bleu, les agrégats d’ARN typique de la dystrophie myotonique en rouge et le cytoplasme en vert.
    20/04/2016
    Inserm/IGBMC

    Inserm/IGBMC

  • Projet MYOAGE
    Projet MYOAGE
    55726
    Culture cellulaire indifférenciée (myoblastes), cas de dystrophie myotonique de Steinert (DM1).
    17/04/2013
    Inserm/UMRS 974

    Inserm/UMRS 974

  • Projet MYOAGE
    Projet MYOAGE
    55725
    Culture cellulaire différenciée (myotubes), cas de dystrophie myotonique de Steinert (DM1). L’ADN nucléaire en bleu, les agrégats d’ARN typique de la dystrophie myotonique en rouge et le cytoplasme en vert.
    17/04/2013
    Inserm/UMRS 974

    Inserm/UMRS 974

  • Projet MYOAGE
    Projet MYOAGE
    55708
    Myotube dans un cas de dystrophie myotonique de Steinert DM1, technique dite de 'fish' afin de visualiser la répétition de nucléotides CTG, en rouge, on remarquera les agrégats d’ARN typique de la dystrophie myotonique.
    17/04/2013
    Inserm/UMRS 974

    Inserm/UMRS 974

  • Projet MYOAGE
    Projet MYOAGE
    55709
    Myotube dans un cas de dystrophie myotonique de Steinert DM1, technique dite de 'fish' afin de visualiser la répétition de nucléotides CTG, en rouge, on remarquera les agrégats d’ARN typique de la dystrophie myotonique.
    17/04/2013
    Inserm/UMRS 974

    Inserm/UMRS 974

  • Dystrophie myotonique de type 1.
    Dystrophie myotonique de type 1.
    45840
    Modélisation pathologique de la Dystrophie myotonique de type 1 par l'utilisation de cellules souches embryonnaires humaines (hESC) porteuses de la mutation causale. Détection par hybridation in situ (en rouge) de l'agrégation intranucléaire de l'ARNm muté dans des précurseurs mésenchymateux dérivés des cellules hESC. IStem, Génopole d'Evry.
    23/06/2009
    Inserm/Piétu, Geneviève

    Inserm/Piétu, Geneviève

  • Etude de la dystrophie myotonique de Steinert
    Etude de la dystrophie myotonique de Steinert
    45835
    La mutation DM1 entraîne une augmentation anormale des prolongements neuronaux. Caractérisation par immunomarquage de l'arborisation neuritique de neurones issus de cellules souches embryonnaires humaines à l'aide du marqueur cytoplasmique TuJI (rouge). Les noyaux sont révélés en bleu au Dapi. IStem, Génopole d'Evry.
    23/06/2009
    Inserm/Martinat, Cécile

    Inserm/Martinat, Cécile