Les tests génétiques

20 résultat(s) en 8 ms

  • Bande chromosomique
    Bande chromosomique
    3993
    Caryotype humain XX (F) normal en bandes R.
    27/08/2008
    Inserm/U242

    Inserm/U242

  • Syndrome de Down
    Syndrome de Down
    335
    Caryotype 47 XX. En bande R. Chez une jeune fille atteinte de trisomie 21. Anomalies chromosomiques.
    27/08/2008
    Inserm/U242

    Inserm/U242

  • Bande chromosomique
    Bande chromosomique
    3985
    Caryotype humain (H) XY normal en bandes R.
    27/08/2008
    Inserm/U242

    Inserm/U242

  • Bande chromosomique
    Bande chromosomique
    3992
    Caryotype humain 48 XXXY en bandes R. Polysomie X chez un garçon. Anomalies chromosomiques. Syndrome de Klinefelter.
    27/08/2008
    Inserm/U242

    Inserm/U242

  • 17418
    17418
    17418
    Technique de cytogénétique moléculaire. Caryotype vingt quatre couleurs de cellules dans lesquelles les chromosomes sont considérablement remaniés.
    27/08/2008
    Inserm/Aurias, Alain

    Inserm/Aurias, Alain

  • Détection des anomalies chromosomiques dans le cancer du sein
    Détection des anomalies chromosomiques dans le cancer du sein
    47880
    Détection par microscopie à fluorescence des anomalies chromosomiques tumorales permettant d'appliquer un traitement adapté aux patientes atteintes d'un cancer du sein. Les signaux jaunes représentent le gène HER2, les noyaux des cellules tumorales sont contre-colorés en rouge. Ici, on note une absence d'amplification du gène Her2. Images réalisées au Centre Léon Bérard de Lyon.
    06/07/2010
    Inserm/Pissaloux, Daniel

    Inserm/Pissaloux, Daniel

  • Détection d'anomalies chromosomiques tumorale
    Détection d'anomalies chromosomiques tumorale
    47879
    La présence d'une amplification du gène MDM2 dans une tumeur permet d'établir le diagnostic de liposarcome bien différencié ou dédifférencié. Les signaux verts représentent le gène MDM2, les signaux rouges représentent les centromères des chromosomes 12, et les noyaux des cellules tumorales sont contre-colorés en bleu. Ici, on note la présence d'une amplification du gène MDM2. Image obtenue par microscopie à fluorescence au Centre Léon Bérard de Lyon.
    06/07/2010
    Inserm/Pissaloux, Daniel

    Inserm/Pissaloux, Daniel

  • Détection des anomalies chromosomiques dans le cancer du sein
    Détection des anomalies chromosomiques dans le cancer du sein
    47851
    Les signaux verts représentent le gène HER2 (amplifié dans les cancers du sein), les signaux rouges représentent les centromères, parties centrales des chromosomes 17, et les noyaux des cellules tumorales sont contre-colorés en bleu. Ici, on note une absence d'amplification du gène HER2 : en cas de cancer, celui-ci devient « hyperactif » car il multiplie son nombre de copies et surexprime sa protéine. Image réalisée au Centre Léon Bérard de Lyon.
    21/06/2010
    Inserm/Pissaloux, Daniel

    Inserm/Pissaloux, Daniel

  • Caryotype humain
    Caryotype humain
    18334
    Les chromosomes, par paire, possèdent des bandes de coloration caractéristiques.
    27/08/2008
    Inserm/Alpha Pict/Caro, Daniel

    Inserm/Alpha Pict/Caro, Daniel

  • 17417
    17417
    17417
    Technique de cytogénétique moléculaire. Caryotype vingt quatre couleurs de cellules dans lesquelles les chromosomes sont considérablement remaniés.
    27/08/2008
    Inserm/Aurias, Alain

    Inserm/Aurias, Alain

  • Inflammation intestinale pathologique de l'enfant
    Inflammation intestinale pathologique de l'enfant
    44087
    T, A, G, C : ces quatre lettres de l'alphabet du vivant servent à écrire l'information génétique. Elles désignent la thymine, l'adénine, la guanine et la cytosine, quatre bases chimiques entrant dans la composition de tout ADN. Dans le cas d'une pathologie génétique (ici, la maladie de Crohn, trouble inflammatoire chronique intestinal, étudiée dans le laboratoire de l'unité 843, Hôpital Robert Debré, Paris), l'écriture des gènes connaît des fautes, c'est-à-dire des suppressions, inversions ou duplications de bases chimiques.
    10/12/2008
    Inserm/Latron, Patrice

    Inserm/Latron, Patrice

  • Séquence d'ADN
    Séquence d'ADN
    13744
    L'ADN est une longue suite de 3 milliards de «lettres», qui sont quatre petites molécules : l'adénine (A), la thymine (T), la guanine (G) et la cytosine (C). Nos gènes sont l'équivalent de mots, écrits, dans toutes les espèces vivantes, à partir de ces quatre lettres. Sur cette image, l'ADN, isolé des cellules, est lu par une machine (séquenceur). Chaque lettre est visualisée par une couleur différente. La séquence se lit verticalement de haut en bas. La lecture est en fait automatique mais la visualisation permet de contrôler la qualité de l'expérience. En 2001, le génome humain a été séquencé.
    27/08/2008
    Inserm/Jordan, Bertrand

    Inserm/Jordan, Bertrand

  • Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire, Illkirch
    Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire, Illkirch
    49420
    Plateforme technologique : bio-puces et séquençage, spécialisée dans l'analyse transcriptomique et génomique sur puces à ADN et par séquençage haut débit. Unité 964 "IGBMC", Illkirch.
    26/01/2011
    Inserm/Patrice Latron

    Inserm/Patrice Latron

  • I2MR Institut de Médecine Moléculaire de Rangueil
    I2MR Institut de Médecine Moléculaire de Rangueil
    44542
    Puce à ADN devant le résultat d'analyse à l'écran au laboratoire du département "Métabolisme et obésité" de l'unité 858, CHU Rangueil, Toulouse.
    26/01/2009
    Inserm/Latron, Patrice

    Inserm/Latron, Patrice

  • 20463
    20463
    20463
    Laboratoire, séquençage d'ADN, génome humain. Chaque colonne correspond à une séquence, les quatre lettres (bases), T (Thymine), A (Adénine), G (Guanine), et C (Cytosine) sont représentées par les différentes couleurs.
    27/08/2008
    Inserm/Depardieu, Michel

    Inserm/Depardieu, Michel

  • U986 Kremlin-Bicêtre
    U986 Kremlin-Bicêtre
    56573
    Scan d'une puce à ADN mise sous fluorescence pour identifier le génotype de tous les marqueurs. Equipe génétique et biothérapies des maladies dégénératives du système nerveux et endocrinien. Unité de recherche 986 Inserm "Génomique, facteurs environnementaux et biothérapie des maladies endocriniennes et neurologiques", Le Kremlin Bicêtre (Val-de-Marne).
    29/11/2013
    Inserm/Delapierre Patrick

    Inserm/Delapierre Patrick

  • Prix Recherche de l'Inserm 2009
    Prix Recherche de l'Inserm 2009
    46541
    Francesca Corpeia, analyse des chromosomes par Hybridation In Situ en Fluorescence multiple (multi-FISH) au laboratoire d'anatomie cytologie pathologiques de l'Hôpital Purpan, Toulouse.
    29/10/2009
    Inserm/Latron, Patrice

    Inserm/Latron, Patrice

  • Prix Recherche de l'Inserm 2009
    Prix Recherche de l'Inserm 2009
    46543
    Francesca Corpeia, analyse des chromosomes par Hybridation In Situ en Fluorescence multiple (multi-FISH) au laboratoire d'anatomie cytologie pathologiques de l'Hôpital Purpan, Toulouse.
    29/10/2009
    Inserm/Latron, Patrice

    Inserm/Latron, Patrice

  • UMR 8090 Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques.
    UMR 8090 Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques.
    45685
    Frédéric Allegaert, extraction de l'ADN à haut débit automatisé, effectué à partir de sang de patient au moyen du système Autopure dans le laboratoire de l'unité mixte de recherche UMR 8090 "Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques", Institut Pasteur de Lille. L'unité est une des trois équipes fondatrice d'EGID, European Genomic Institute for Diabetes, institut international de recherche axé sur les diabètes (type 1 et 2), l'obésité et les facteurs de risques associés.
    10/06/2009
    Inserm/Latron, Patrice

    Inserm/Latron, Patrice

  • UMR 8090 Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques.
    UMR 8090 Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques.
    45723
    Extraction de l'ADN à haut débit automatisé, effectué à partir de sang de patient au moyen du système Autopure dans le laboratoire de l'unité mixte de recherche UMR 8090 "Génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques", Institut Pasteur de Lille. L'unité est une des trois équipes fondatrice d'EGID, European Genomic Institute for Diabetes, institut international de recherche axé sur les diabètes (type 1 et 2), l'obésité et les facteurs de risques associés.
    10/06/2009
    Inserm/Latron, Patrice

    Inserm/Latron, Patrice