8 résultat(s) en 6 ms

  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
    Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
    60672
    Coupe de tissu pulmonaire inflammatoire infiltré par des polynucléaires neutrophiles (noyau polylobé en violet foncé).
    21/10/2015
    Inserm/U1100

    Inserm/U1100

  • Adhérence bactérienne à l'épithélium respiratoire normal et lésé
    Adhérence bactérienne à l'épithélium respiratoire normal et lésé
    5142
    Les sécrétions respiratoires des patients atteints de maladies pulmonaires obstructives chroniques présentent souvent des taux importants d'élastase leucocytaire libre. L'élastase leucocytaire entraîne l'hypersécrétion de mucus suivie d'une desquamation des cellules épithéliales et la mise à nu de la membrane basale.
    28/08/2008
    Inserm/U314

    Inserm/U314

  • Cellules épithéliales bronchiques
    Cellules épithéliales bronchiques
    5140
    L'élastase leucocytaire entraîne une desquamation des cellules épithéliales. Photomicrographie obtenue à l'aide d'un microscope à balayage.
    28/08/2008
    Inserm/U314

    Inserm/U314

  • Adhérence bactérienne à l'épithélium respiratoire normal et lésé
    Adhérence bactérienne à l'épithélium respiratoire normal et lésé
    5078
    Les sécrétions respiratoires des patients atteints de maladies pulmonaires obstructives chroniques présentent souvent des taux importants d'élastase leucocytaire libre. L'élastase leucocytaire entraîne l'hypersécrétion de mucus.
    28/08/2008
    Inserm/U314

    Inserm/U314

  • Emphysème
    Emphysème
    8176
    Comparaison d'un poumon normal et d'un poumon pathologique (emphysème). Le poumon pathologique (à droite) est caractérisé par de grandes alvéoles dont le nombre est moindre que s'il s'agissait d'alvéoles normales (à gauche). La surface d'échange gazeux est donc diminuée dans le poumon emphysémateux. Pour mesurer la taille des alvéoles, des le décès du sujet, l'appareil respiratoire est fixé in situ sous une pression définie dans la cage thoracique. Une droite étalon dite micrométrique est projetée trente à cinquante fois au hasard dans l'ensemble de la coupe histologique. Elle coupe chaque alvéole en deux points déterminant la sécante alvéométrique dont la valeur moyenne (SAM) est représentative du poumon. x50.
    28/08/2008
    Inserm/Reichart, Edmond

    Inserm/Reichart, Edmond

  • Le système mucocilaire
    Le système mucocilaire
    5075
    Le mucus de l'épithélium respiratoire forme un réseau enchevêtré de filaments, qui conditionnent les propriétés rhéologiques. x 20 000.
    28/08/2008
    Inserm/U314

    Inserm/U314

  • Le système mucocilaire
    Le système mucocilaire
    5071
    L'épithélium respiratoire est le revêtement de la muqueuse : on distingue les cellules ciliées, qui ressemblent à de petites graines germées ou des cils épais expliquant leur nom, et les cellules à mucus, qui viennent bomber à la surface. x1500.
    28/08/2008
    Inserm/U314

    Inserm/U314

  • Le système mucocilaire
    Le système mucocilaire
    5145
    Les cellules ciliées de l’épithélium respiratoire sont nombreuses et les cellules à mucus bombent à la surface. Le mucus est excrété hors des cellules et forme et forme un tapis muqueux présent à la partie apicale des cils. Grossissement x1500.
    28/08/2008
    Inserm/Puchelle, Edith

    Inserm/Puchelle, Edith