Les maladies auto-immunes

18 résultat(s) en 10 ms

  • Sclérose en plaques
    Sclérose en plaques
    53006
    Schéma d'un processus de démyélinisation de la sclérose en plaques (SEP).
    17/01/2012
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • La sclérose en plaques
    La sclérose en plaques
    57276
    Deux types de cellules fabriquent la myéline. Dans le système nerveux périphérique, ce sont les cellules de Schwann, et dans le système nerveux central, elle est fabriquée par les oligodendrocytes.
    21/03/2014
    Inserm/Fumat, Carole

    Inserm/Fumat, Carole

  • La sclérose en plaques
    La sclérose en plaques
    57277
    La myéline s’enroule autour des neurones pour constituer une gaine. Cette dernière sert à isoler et à protéger les fibres nerveuses, comme le fait le plastique autour des fils électriques. Elle joue aussi un rôle dans la vitesse de propagation de l’influx nerveux transportant l’information le long des neurones.
    21/03/2014
    Inserm/Fumat, Carole

    Inserm/Fumat, Carole

  • La sclérose en plaques
    La sclérose en plaques
    57278
    Attaquées par les lymphocytes, les gaines de myéline sont altérées, ce qui perturbe ou empêche la circulation de l’information. La maladie se manifeste par des poussées inflammatoires qui entraîne la démyélinisation.
    21/03/2014
    Inserm/Fumat, Carole

    Inserm/Fumat, Carole

  • Rôle des macrophages dans la réparation musculaire
    Rôle des macrophages dans la réparation musculaire
    52839
    Dans un premier temps, les macrophages ont un profil inflammatoire, associé à la stimulation de la prolifération des précurseurs myogéniques, à l’origine des nouvelles fibres musculaires. Puis ils basculent vers un profil anti-inflammatoire et stimulent la différenciation terminale des précurseurs myogéniques en fibres musculaires.
    02/01/2012
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • Schéma du fonctionnement normal et pathologique du système immunitaire
    Schéma du fonctionnement normal et pathologique du système immunitaire
    55488
    En l'absence d'immunodéficience, le système immunitaire agit en éliminant les substances étrangères potentiellement dangereuses pour l'organisme, comme les virus et les bactéries. Les allergies correspondent à une situation pathologique dans laquelle il est activé par des substances étrangères inoffensives. En cas de maladies auto-immunes, il est activé par des composants « normaux » de l'organisme.
    05/03/2013
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • Schéma du système immunitaire
    Schéma du système immunitaire
    55489
    Représentation schématique du système immunitaire en action dans un vaisseau sanguin. Les effecteurs du système immunitaire patrouillent parmi les globules rouges. Ici, des anticorps (en forme de Y) s'apprêtent à neutraliser des virus (en bleu).
    05/03/2013
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • C'est quoi une maladie auto-immune ?  
    C'est quoi une maladie auto-immune ?
    55776
    Qu'est-ce qu'une maladie auto-immune ? Réponse avec une spécialiste de l'immunologie, Jenny Valladeau, chercheuse au centre de recherche en cancérologie, Inserm U1052 à Lyon. Durée : 1 min 15 sec.
    16/05/2013
    Inserm/TerreTv

      Inserm/TerreTv

  • Jonction tibia-fémur de souris infiltrée par des lymphocytes T
    Jonction tibia-fémur de souris infiltrée par des lymphocytes T
    52897
    Coupe histologique de jonction tibia-fémur de souris infiltrée par des lymphocytes T échappant au contrôle par le TGF-beta, mimant une polyarthrite rhumatoïde.
    05/01/2012
    Inserm/Marie, Julien

    Inserm/Marie, Julien

  • Étude du diabète
    Étude du diabète
    31
    Infiltration lymphocytaire au pôle vasculaire de l'îlot de Langerhans (insulite) sur modèle animal (rat BB).
    27/08/2008
    Inserm/Assan, Roger

    Inserm/Assan, Roger

  • Lupus érythémateux disséminé (LED)
    Lupus érythémateux disséminé (LED)
    10679
    Glomérule rénal atteint de lupus érythémateux disséminé (LED), maladie auto-immune chronique. Glomérulonéphrite lupique : dépôts mésangiaux d'immunoglobuline A (IgA). Néphropathie lupique.
    26/08/2008
    Inserm/Guillevin, Loïc

    Inserm/Guillevin, Loïc

  • Lupus érythémateux disséminé (LED)
    Lupus érythémateux disséminé (LED)
    4101
    Lupus érythémateux disséminé (LED), maladie auto-immune chronique, vascularite rétinienne, rétinopathie.
    27/08/2008
    Inserm/Guillevin, Loïc

    Inserm/Guillevin, Loïc

  • Lupus érythémateux disséminé (LED)
    Lupus érythémateux disséminé (LED)
    4367
    Maladie auto-immune chronique, coupe transversale de muscle.
    27/08/2008
    Inserm/Guillevin, Loïc

    Inserm/Guillevin, Loïc

  • 14022
    14022
    14022
    Sclérose en plaques (SEP), les cellules en rouge sont en train de mourir (mort cellulaire). Astrocytes exposés au facteur glycotoxique.
    27/08/2008
    Inserm/RIEGER F.

    Inserm/RIEGER F.

  • HLA
    HLA
    6105
    Groupes HLA. Tableau réalisé par le professeur Jean Dausset. Il permet de découvrir et définir de nouveaux groupes HLA. Les sérum sont regroupés selon leurs corrélations et définissent ainsi les groupes HLA qui sont figurés sur le tableau par des triangles. Antigène HLA et antigène surface.
    28/08/2008
    Inserm/Dausset, Jean

    Inserm/Dausset, Jean

  • Complexe majeur d'histo-incompatibilité
    Complexe majeur d'histo-incompatibilité
    5927
    Modélisation du pont peptidique d'une cellule T (TcR). En bleu : le récepteur. En rouge : le peptide. En jaune : la molécule du complexe majeur d'histo-incompatibilité (CMH). Une molécule du CMH (antigène HLA-A2) peut donc complexer un sous-ensemble de peptides dotés de certaines caractéristiques, alors que telle autre peut complexer un autre sous-ensemble. Par ailleurs, les molécules du CMH impriment probablement leur forme sur les peptides flexibles qu'elles représentent. Les réponses immunitaires et la définition du soi et du non-soi sont donc fonction de la structure des antigènes du CMH de l'individu. Antigène HLA et antigène surface.
    28/08/2008
    Inserm/Claverie, Jean-Michel

    Inserm/Claverie, Jean-Michel

  • Molécule HLA
    Molécule HLA
    5922
    Structure en trois dimensions d'une molécule HLA. Les molécules HLA sont présentes à la surface de la plupart des cellules. La fonction majeure de ces molécules consiste à présenter les peptides antigéniques, les éléments étrangers à l'organisme, aux cellules impliquées dans la réponse immunitaire. On voit sur ce modèle un peptide en violet logé dans la poche de la molécule HLA, en jaune. L'ensemble peptide-molécule HLA est reconnu par le système immunitaire. Antigène HLA et antigène surface.
    28/08/2008
    Inserm/Claverie, Jean-Michel

    Inserm/Claverie, Jean-Michel

  • Représentation en trois dimensions d'une molécule d'anticorps
    Représentation en trois dimensions d'une molécule d'anticorps
    5740
    Elle est constituée de deux chaînes lourdes (rouge et jaune) et de deux chaînes légères (bleu). La région constante est en rouge tandis que la région variable portant le site antigène est figurée par les zones jaune et bleue.
    28/08/2008
    Inserm/Institut Pasteur

    Inserm/Institut Pasteur