Thérapie génique

18 résultat(s) en 9 ms

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9679
    Après les microinjections au niveau de la cornée pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont atteintes de l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9680
    Après les microinjections au niveau de la cornée pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont atteintes de l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9685
    Après les micro-injections au niveau de la rétine, pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont concernées par l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9686
    Après les micro-injections au niveau de la rétine, pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont concernées par l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9682
    Thérapie génique dans les tissus oculaires. Après les microinjections au niveau des muscles oculomoteurs pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont atteintes de l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9688
    Après les micro-injections au niveau de la rétine, pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont concernées par l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak

  • Thérapie génique
    Thérapie génique
    17301
    Coupe transversale du muscle squelettique de souris. Un gène qui exprime une protéine colorée en bleu a été introduit dans des cellules précurseuses des fibres musculaires qui constitue le muscle, les myoblastes.
    27/08/2008
    Inserm/Vilquin, Jean-Thomas

    Inserm/Vilquin, Jean-Thomas

  • Schéma: Thérapie génique de la bêta-thalassémie
    Schéma: Thérapie génique de la bêta-thalassémie
    55477
    Une stratégie développée pour le traitement de la bêta-thalassémie consiste à modifier génétiquement des cellules souches de la moelle osseuse prélevées aux patients, de manière à ce qu'elles expriment une version fonctionnelle de la bêta-globine. Une fois modifiée ex vivo, les cellules sont réinjectées au patient.
    05/03/2013
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • Les deux principales stratégies de thérapie génique: Schéma
    Les deux principales stratégies de thérapie génique: Schéma
    57232
    La thérapie génique consiste à modifier génétiquement des cellules d’un patient, pour soigner ou prévenir une maladie. Les protocoles utilisés varient en fonction des indications et des objectifs thérapeutiques. Les cellules peuvent être modifiées in vivo, directement dans l’organisme du patient, ou ex vivo. Dans le second cas, des cellules souches sont prélevées chez le patient, modifiées en laboratoire, puis réinjectées
    11/03/2014
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • Schéma de la technique du saut d'exon
    Schéma de la technique du saut d'exon
    55005
    Pour fabriquer une protéine, la cellule utilise les informations délivrées par un gène. Celui-ci est transcrit en une molécule d'ARN pré-messager, comportant des « briques » nommées exons entre lesquelles sont intercalées des séquences non codantes nommées introns. La maturation des ARN pré-messagers permet notamment de supprimer les introns et conduit à l'obtention d'un ARN messager qui est traduit en protéine. La technique du saut d'exon permet de supprimer un exon qui contient une mutation au cours de l'étape de maturation des ARN pré-messagers. La protéine alors obtenue est plus courte que la protéine « normale », mais elle est fonctionnelle. Cette technique de "chirurgie du gène" constitue un espoir important pour le traitement de différentes maladies génétiques, notamment la myopathie de Duchenne.
    12/12/2012
    Inserm/Koulikoff, Frédérique

    Inserm/Koulikoff, Frédérique

  • Rêves de recherche, rêve de chercheurs  
    Rêves de recherche, rêve de chercheurs
    49012
    Interview d'Anne Galy, directrice de l'unité Inserm 951 "Immunologie moléculaire et biothérapies innovantes", Généthon, Evry. "Ce qui m'intéresse c'est de pouvoir modifier génétiquement ces cellules du système immunitaire et sanguin de façon à ce que effectivement ce soit le moins toxique possible, le plus spécifique, le plus efficace." Extrait d'une collection de films courts, coproduite par l'Inserm et Cargo Films, Jean-Jacques Beineix, 2010. Durée: 2 min 27 sec.
    15/12/2010
    Inserm/Cargo Films

      Inserm/Cargo Films

  • Rêves de recherche, rêve de chercheurs  
    Rêves de recherche, rêve de chercheurs
    46804
    Interview de Marina Cavazzana Calvo, coordinatrice de Centre d'Investigation Clinique en biothérapie, hôpital Necker-enfants malades, Paris. "Si je me bats pour la thérapie génique, c'est que je suis partisane de l'idée qu'elle va marcher un jour ou l'autre ! Vous pouvez me dire "non, non", vous n'allez faire que des désastres, à moi de me défendre ou de vous convaincre !" Extrait d'une collection de films courts, co-produite par l'Inserm et Cargo Films, Jean-Jacques Beineix, 2009. Durée: 2 min 12 sec.
    16/12/2009
    Inserm/Cargo Films

      Inserm/Cargo Films

  • Thérapie génique  
    Thérapie génique
    19900110
    Recherche à suivre : une série de clips des années 90. La méthode pour soigner les maladies génétiques expliquée à une petite fille. Ce film d'animation aborde notamment les questions d'éthique liées à la manipulation des gènes. Responsables éditoriales : Joëlle Le Moal et Dominique Donnet-Kamel ; Conseillers scientifiques : Bertrand Jordan ; Graphisme et réalisation : Cathy Millet ; Scénario : Michel De Pracontal ; Direction Artistique : Marc Heymann. Animation : Florence Deygas, Agnès Deygas. Voix : Pierre Trabaub, Catherine Schidlovsky. Générique : François Manavit. Moyens techniques : Mikros, Idenek ; Production CPI : Marie-Laure Lesage ; Jean-Philippe Raffard. Avec la participation du C.N.C. Durée : 6 min.
    04/09/2008
    La Sept Inserm CPI 1990

      La Sept Inserm CPI 1990

  • Immunologie et thérapie génique
    Immunologie et thérapie génique
    56666
    Cellule hématopoïétique corrigée par transfert de gène.
    06/12/2013
    Inserm/Généthon/Charrier, Sabine & Stockolm, Daniel

    Inserm/Généthon/Charrier, Sabine & Stockolm, Daniel

  • Rétinopathies, la thérapie génique possible
    Rétinopathies, la thérapie génique possible
    57756
    Vecteur viral AAV (en vert) au niveau de la barrière hémato-rétinienne. La barrière hémato-rétinienne (BHR) contrôle les échanges entre le sang et la rétine. Or, sa rupture est associée à diverses pathologies comme la rétinopathie diabétique ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
    26/06/2014
    Inserm/Vacca, Ophélie

    Inserm/Vacca, Ophélie

  • Thérapie génique de l'adrénoleucodystrophie (ALD)
    Thérapie génique de l'adrénoleucodystrophie (ALD)
    47867
    Les cellules progénitrices CD34+ des patients ALD traités continuent à exprimer le gène thérapeutique plus de 2 ans après traitement. En rouge : expression de la protéine ALD ; en bleu : noyau de la cellule.
    24/06/2010
    Inserm/Aubourg, Patrick

    Inserm/Aubourg, Patrick

  • Adénovirus.
    Adénovirus.
    44642
    Associés à des infections respiratoires ou digestives bénignes, les adénovirus sont par ailleurs de formidables outils pour la thérapie génique.
    13/02/2009
    Inserm/Roingeard, Philippe

    Inserm/Roingeard, Philippe

  • Thérapie génique dans les tissus oculaires
    Thérapie génique dans les tissus oculaires
    9681
    Thérapie génique dans les tissus oculaires. Après les microinjections au niveau des muscles oculomoteurs pratiquement 100% des cellules au contact du vecteur se sont colorées en bleu et sont atteintes de l'expression du gène. Le gène marqueur est la bactérie Escherichia Coli codant pour la bêta galactosidase.
    28/08/2008
    Inserm/Mashhour, Babak

    Inserm/Mashhour, Babak