Système digestif

23 résultat(s) en 10 ms

  • Muqueuse intestinale
    Muqueuse intestinale
    5288
    Agrandissement de l'extrémité supérieure des cellules polygonales, qui absorbent les aliments dans les intestins. Appelés villosités intestinales, les replis de la muqueuse et du tissu conjonctif de l'intestin grêle permettent d'augmenter la surface intestinale et amplifient d'autant le rendement des capacités d'absorption. Taille : 0,1 mm de diamètre par villosité.
    28/08/2008
    Inserm/Haffen, Katy

    Inserm/Haffen, Katy

  • Muqueuse intestinale
    Muqueuse intestinale
    8153
    Structure des villosités intestinales. Dans cette coupe longitudinale de muqueuse d'intestin grêle de rat, les cellules calciformes à mucus apparaissent nettement entre les cellules absorbantes (entérocytes) de l'épithélium. Le chorion sous-jacent est un tissu de type conjonctif contenant des fibres musculaires lisses et surtout des capillaires sanguins et lymphatiques situes dans l'axe des villosités. x200.
    28/08/2008
    Inserm/Haffen, Katy

    Inserm/Haffen, Katy

  • Villosités intestinales
    Villosités intestinales
    1460
    Coupe histologique de villosités intestinales de 0,5mm de diamètre. Grossissement x160.
    27/08/2008
    Inserm/Assan, Roger

    Inserm/Assan, Roger

  • Maladie coeliaque
    Maladie coeliaque
    1461
    Atrophie villositaire de l'intestin grêle. Coupe histologique (x160). La disparition des villosités intestinales réduit la surface d'absorption. La digestion intestinale est néanmoins assurée comme en témoigne l'abondance des glandes intestinales de Lieberkühn qui sécrètent le suc intestinal.
    27/08/2008
    Inserm/Assan, Roger

    Inserm/Assan, Roger

  • 20753
    20753
    20753
    Laboratoire de l'unité 381 "Ontogenèse et pathologie du système digestif : rôle du microenvironnement cellulaire et moléculaire".
    27/08/2008
    Inserm/Depardieu, Michel

    Inserm/Depardieu, Michel

  • 15985
    15985
    15985
    Détection de la pompe à protons H(+)-K(+) ATPase par hybridation in situ dans le côlon de rat (hybridation acide nucléique). Acid anhydride hydrolases.
    27/08/2008
    Inserm/Farman, Nicollette

    Inserm/Farman, Nicollette

  • 15217
    15217
    15217
    Coupe histologique des villosités intestinales de la muqueuse de l'intestin grêle (iléon) de porc. Marquage par des anticorps anti-I (lactosamine précurseur de H) en vert, et par une lectine anti-H (Ulex europaeus) en rouge. Les cellules épithéliales de la surface, et les cellules à mucus (masses rouges) sont marquée en rouge. La surface est marquée en vert. Juste en dessous, on note un marquage qui correspond à l'appareil de Golgi, où sont synthétisés beaucoup de sucres. (x200). A comparer avec la 15216 : l'animal ici possède plus d'antigènes I à la surface (vert) car il est de phénotype I+. Antigènes de groupe sanguin.
    27/08/2008
    Inserm/Oriol, Rafael

    Inserm/Oriol, Rafael

  • 2962
    2962
    2962
    Foie. Fixation au Bouin alcoolique. Immunsérum Y4 (1/200). Marquage de la bordure en brosse des tubes contournés proximaux. X50.
    27/08/2008
    Inserm/Vivet, Franck

    Inserm/Vivet, Franck

  • 6101
    6101
    6101
    Culture primaire d'hépatocytes sur collagène. Contraste interférentiel.
    28/08/2008
    Inserm/Clément, Bruno

    Inserm/Clément, Bruno

  • Maladie lysosomiale
    Maladie lysosomiale
    2611
    Cryofracture. Cristaux de cholestérol dans une cellule mésenchymateuse du foie humain. Cholestérolase (maladie de surcharge en ester de cholestérol).
    27/08/2008
    Inserm/Scotto, Matthieu

    Inserm/Scotto, Matthieu

  • 12179
    12179
    12179
    Foie humain. x100.
    27/08/2008
    Inserm

    Inserm

  • 2599
    2599
    2599
    Foie de rat deux heures trente après administration d'un repas lipidique. Fixation (x9000).
    27/08/2008
    Inserm/Samson-Bouma, Marie-Elisabeth

    Inserm/Samson-Bouma, Marie-Elisabeth

  • 1489
    1489
    1489
    Foie humain normal. Hybridation in situ. Localisation d'une protéine hépatique (alpha 1-AT) alpha antitrypsine humaine (hybridation acide nucléique).
    27/08/2008
    Inserm/U36

    Inserm/U36

  • Épithélium du côlon
    Épithélium du côlon
    26
    Epithélium du côlon (tissu formant sa paroi).
    27/08/2008
    Inserm/Sénégas-Balas, Françoise

    Inserm/Sénégas-Balas, Françoise

  • 2572
    2572
    2572
    Cellules stellaires (anciennement nommées cellules périsinusoïdales ou cellules de Ito), lipocytes, qui stockent les lipides situés entre des hépatocytes.
    27/08/2008
    Inserm/U56

    Inserm/U56

  • 15919
    15919
    15919
    Détection, par hybridation in situ, des ARN messagers codant pour un canal sodium épithélial dans le côlon de rat (hybridation acide nucléique). Sonde sens, fond clair.
    27/08/2008
    Inserm/Farman, Nicollette

    Inserm/Farman, Nicollette

  • Exploration fonctionelle du foie
    Exploration fonctionelle du foie
    5472
    Scintigraphie pour l'exploration fonctionelle du foie après injection ultraveineuse d'un traceur au technitium. Analyse mathématique de la séquence d'images permettant de séparer l'activité vasculaire (en haut à gauche), de l'activité hépatique (en haut à droite), des activités biliaires et digestives ( en bas).
    28/08/2008
    Inserm/U335

    Inserm/U335

  • 15389
    15389
    15389
    Gastrostéroïdes : capacité de l'estomac à produire des hormones sexuelles mâles chez le rat. Hybridation in situ de la muqueuse gastrique du rat, mettant en évidence l'expression de l'ARN messager du cytochrome P450-17 alpa-hydroxylase/17,20-lyase dans les cellules pariétales (hybridation acide nucléique). Les grains d'argent (petits points blancs) localisés exclusivement au-dessus des cellules pariétales, témoignent de la synthèse de l'ARNm du cytochrome P450 alpha par ces cellules. L'hybridation in situ a été réalisée à l'aide d'une sonde oligonucléotidique synthétique marquée par le soufre 35S.
    27/08/2008
    Inserm/Le Goascogne, Claude

    Inserm/Le Goascogne, Claude

  • 20754
    20754
    20754
    Laboratoire de l'unité 381 "Ontogenèse et pathologie du système digestif : rôle du microenvironnement cellulaire et moléculaire".
    27/08/2008
    Inserm/Depardieu, Michel

    Inserm/Depardieu, Michel

  • 2558
    2558
    2558
    Hépatocytes de rat en culture pure. Hépatotoxicité de l'éstolate d'érythromycine (antibiotique : macrolides).
    27/08/2008
    Inserm/Ratanasavanh, Damrong

    Inserm/Ratanasavanh, Damrong

  • Adipocytes
    Adipocytes
    277
    Image de cellules du tissu adipeux, appelées adipocytes. Ces cellules, qui contiennent une grosse gouttelette de lipide, sont spécialisées dans le stockage de graisses neutres, les triglycérides, qui après les sucres comme le glucose, constituent une réserve d'énergie majeure pour l'organisme.
    27/08/2008
    Inserm/Valet, Philippe

    Inserm/Valet, Philippe

  • Trois adipocytes et deux couronnes.  
    Trois adipocytes et deux couronnes.
    1988030101
    Plan américain d'adipocytes montrant différents stades de formation des "gouttes de lipides" Adipocyte de souris (lignée 3T3 F442A)". Document spécialisé à caractère scientifique montrant la rotation nucléaire et les mouvements des organites intracellulaires de 3 cellules adipeuses à différents stades de différentiation. L'image de départ montre 3 cellules adipeuses (adipocytes) à des stades de mâturation différents, identifiables à la grosseur des gouttelettes lipidiques intra-cellulaires. Par ordre de maturité croissante, nous observons : en haut du champ, la cellule la plus jeune qui ne contient que des micro-gouttelettes , au milieu du champ, la cellule contient de nombreuses gouttelettes de taille variable , la cellule à droite du champ contient de grosses gouttelettes (environ 20 microns). Dans les 3 cellules, les gouttelettes lipidiques sont organisées en couronne à la périphérie de la cellule. Le noyau est excentré et on compte 3 nucléoles par noyau. Au centre de la cellule nous observons la zone golgienne. Au cours de la prise de vue, le noyau de chaque cellule tourne de manière plus ou moins prononcée. Le déplacement des gouttelettes lipidiques est inversement proportionnel à leur taille. Des fusions de gouttelettes et de micro-gouttelettes sont observées dans les 2 cellules à gauche du champ. Le mouvement des inclusions de la zone cytoplasmique sans gouttelette lipidique est plus prononcé dans les 2 cellules "jeunes" à gauche du champ.
    04/09/2008
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS

  • Cylindre de gouttelettes lipidiques  
    Cylindre de gouttelettes lipidiques
    1988022902
    Adipocyte de souris (lignée 3T3 F442A). Plan rapproché d'une cellule graisseuse (adipocyte) montrant le manchon de gouttelettes lipidique qui entourent le centre cellulaire. Même cellule que dans séquence 88 022 901 . Document spécialisé à caractère scientifique montrant les mouvements des inclusions cytoplasmiques et en particulier des gouttelettes lipidiques en couronne autour du centre cellulaire. Le champ d'observation montre la partie proximale d'un adipocyte en culture caractérisée par la présence d'une couronne de gouttelettes lipidiques de taille variable. La mobilité de ces gouttelettes au sein du cytoplasme est inversement proportionnelle à leur taille. La mobilité des inclusions cytoplasmiques s'observe dans la partie du cytoplasme la plus externe et elle se fait suivant des axes bien définis. La zone centrale est dépourvue de gouttelettes de lipides, on distingue la zone nucléaire et une zone paranucléaire: la zone golgienne. Ces deux zones apparaissent plus clairement en fin de séquences compte tenu d'un glissement de la mise au point. La rotation du noyau est alors bien visible.
    04/09/2008
    Inserm/CNRS

      Inserm/CNRS